Les danses

Voici un aperçu des danses que nous connaissons à Dance-Square, nous les dansons volontiers à l’EPFL : regardez la vidéo et laissez vous guider par la musique dans les méandres du campus en appréciant une nouvelle danse en chaque lieu, de la danse contemporaine au charleston.


Les danses apparentée au Swing

Rock : inutile de présenter cette danse encore très populaire aujourd’hui qui date des année 50, énergique et rythmée qui se danse généralement sur 6 temps. Tout le monde l’a certainement déjà dansé, il suffit d’une bonne musique et c’est parti !

pour pratiquer: Rock Affinity

Lindy hop / Charleston : deux danses très similaires qui apparaissent au début du XXe sciecle en même temps que se développe le jazz. Certains des mouvements seraient inspirés de danses africaines, ce sont des danses swing très dynamique qui permettent beaucoup d’improvisation sur la musique, presque un sport …

pour pratiquer: https://www.facebook.com/groups/EPFLswingkids/


Les danses tropicales

Salsa : ce style comprend plusieurs genres musicaux, d’où le nom de “salsa” qui signifie “sauce” (un mélange d’ingrédients). Il est issu de nombreux rythmes tels que le son, le mambo et de différents styles tels que la charanga, le conjunto, le sexteto. C’est un mélange de rythmes endiablés qui donne naissance à une danse plus délirante que sensuelle.

pour pratiquer: https://www.facebook.com/groups/cubaliente/

Bachata : la bachata est un rythme originaire de République dominicaine, plein de folklore. Au tout début, la bachata était dédaignée car provenant des classes sociales basses. De nos, jours cette danse sensuelle a beaucoup de succès. Les musiques sont toujours très romantiques avec des paroles faisant souvent allusion àlʼamour.

Kizomba : le kizomba est un genre musical originaire d’Angola, cʼest un dérivé de la samba. Cette danse se caractérise par sa langueur et sa sensualité. Elle est dansée particulièrement proche de son partenaire, le rythme est lent ce qui permet de danser des heures et des heures sans se fatiguer. Si vous ne la connaissez pas essayez, vous allez lʼadopter.


Danses de salon : latines

Samba : provenant des carnavals du Brésil, la samba est une danse festive et exubérante, évoquant le soleil et la sensualité. Avec un rythme binaire, elle se caractérise par un mouvement de « bounce » ou petit rebondissement entre chaque pas, marqué par une musique riche en percussions.

Cha-cha-cha : cette danse joyeuse et insouciante provenant du Cuba se distingue par son tempo syncopé très énergique, une mélodie sur le temps et l’accompagnement sur le contretemps. Un petit pas intermédiaire « quatre-et-un » ayant inspiré son nom est marqué avec un fort travail du bassin.

Rumba : danse apparentée au cha-cha-cha mais plus lente, avec le petit pas en moins et une longue suspension sur le dernier temps. Elle exprime la séduction et le jeu de l’attraction-répulsion entre les danseurs. Le travail du corps passe par la rotation des hanches et va jusqu’au bout des doigts.

Paso doble : sa musique précisément déterminée vient de l’Espagne, mais sa danse de France. La position des hanches orientées vers l’avant évoque un fort caractère de puissance ; le danseur incarne le toréador et la danseuse la muleta (cape rouge). La fin de la danse est souvent dramatique (contrairement aux corrida, la muleta n’est pas executée :).

Jive: parent du swing, boogie et lindy hop, le jive est dynamique, vif et dansé sur un rythme très rapide. Il est apparu la première fois en 1945 chez les américains pour fêter la fin de la guerre. Sa séquence de pas ainsi que sa musique font qu’on peut le considérer comme un rock à six temps.


Danses de salon : standards

Valse anglaise (ou lente) : la valse lente est apparue dans les cours d’Europe pendant le XIXe siècle. Son rythme particulier ternaire se laisse emporter par la fluidité d’un mouvement majestueux et royal, évoquant le romantisme de l’époque qui va de pair avec une tenue de corps gracieuse.

Tango (de salon) : avec ses racines mauritaniennes, espagnoles et argentines, cette danse possède une expressivité marquée par des mouvements saccadés avec des arrêts nets. La position du bras gauche de la danseuse et le placement des danseurs sont différents des autres danses standards.

pour pratiquer: http://architango.epfl.ch/

Valse viennoise : née dans les salons de la noblesse du nord de l’Italie au XVIIIe siècle, cette valse possède très peu de figures. Son rythme ternaire bien plus rapide que celui de la valse anglaise permet au couple d’effectuer un tour complet sur lui-même en six temps, à répétition.

Slow fox : ce jazz swingué est d’abord dansé par les populations noires de New York. La fluidité lente du mouvement sans aucun arrêt et l’alternance de deux pas rapides et un lent en font une danse très originale, évoquant la discrétion et l’habilité de quelqu’un marchant sur la pointe des pieds.

Quickstep (Foxtrott) : influencé par le Charleston, le Quickstep est un slow fox joué bien plus rapidement, ce qui le rend vivant, pétillant et très joyeux. Les danseurs effectuent de petits pas comprenant des sauts, des jetés et des chassés, d’où son autre nom de Foxtrott.


Autres danses de couple

Discofox : originaire d’Europe des années 1970, le Discofox est né dans la vague des danses disco en solo des Etats-Unis. Il a été particulièrement influencé par le film « Saturday night fever » avec John Travolta et peut se danser sur une grande variété de musiques actuelles de soirée.

West coast swing : se danse sur la grande majorité des musiques pop / RnB, tout en élasticité. C’est une des rares danse de couple ou la femme peut proposer un guidage à son partenaire. Bien que cette danse provient du liny-hop elle est beaucoup plus douce et laisse beaucoup de possibilités quant à l’interpretation de la musique.


Danse contemporaine

Pour cette danse, c’est simple. Tu mets des vêtements dans lesquels tu puisses bouger confortablement, une musique (qui peut aller des RollingStones à Mozart) et puis tu te laisses aller. T’écoutes ton corps, la musique, les personnes et/ou objets qui t’entourent et tu profites.